Site d'Information pour gagner de l'argent à Domicile
    Suivez nos Conseils et gagnez des euros de chez vous ...
    Vous gagnez de l'argent à domicile grâce aux opportunités lucratives que nous avons trouvé ...        

 
 

Quel est le salaire d'une infirmière


Tout est dans la question ?

Réponses de différents témoignages

"Vous vous faites arnaquer, venez au Québec ! : je suis justement infirmière a Montréal au Québec et la pénurie a déjà fait augmenter le salaire ici. Je vous invite à visiter le site des deux ordres professionnels, soit oiiq.org pour les infirmières d'état, soit oiiaq.org pour les infirmières auxiliaires ou les étudiantes de deuxième année en soins infirmiers. Le salaire minimum au Québec est de 23$/heure et des poussières, taux horaire en vigueur dans le secteur publique, majoritaire ici. Les journées normales sont de 7-15 h, deux pauses et un dîner compris, soit 8h...plus les temps supplémentaires payés, à temps et demi ou double selon les circonstances de l'emploi. Poste de gestion ou de supervision : avancement chaque année. Assurance complète et plus, avec option caisse de retraite fournie par l'employeur en parti. En sachant que le coût de la vie au Québec pour un couple est d'environ 1700$ par mois et d'une famille de 4 d'environ 2000$, faites le calcul. Impôts retenus à la source ainsi que les cotisations à certains programmes et paiements d'assurances après déductions que vous recevez et c'est toujours dans l'approximation sans aucun temps supplémentaire... 3000$ par mois, ça c'est le salaire minimum pour quelqu'un sans expérience qui sort de l'école. De plus, la France et le Québec ont un accord de reconnaissances des acquis, qui prévoit qu'une infirmière ayant terminé son cours dans une école en France peut, sans passer par la reconnaissance des diplômes ni par l'immigration du Canada, venir s'installer et travailler au Québec dans n'importe quelle région. Et son accession à la profession est garantie dans les 6 mois faisant suite à sa demande d'emploi dans les CSSS du Québec, qui englobe tous les hôpitaux, instituts, centres de réadaptation et centres d'hébergement temporaire ou de longue durée."



"Avec 6 mois de DE je gagne entre 1550 et 1650€ net par mois (toutes primes comprises), il faut ensuite rajouter le 13e mois et les primes d'avril ou mai (je n'y ai pas encore le droit car je suis juste stagiaire de la FHP). Au début cela parait attractif mais quand on regarde sa fiche de paye, on se fait notre salaire sur les primes (qui, bien sur, ne comptent pas pour la retraite, enfin je crois). Par contre, il ne faut pas se leurrer, si vous avez envie de beaucoup bosser, vous allez pouvoir vous faire des très bons salaires. Dans les grandes villes, les boites d'intérim vous 'harcèlent' tous les jours pour bosser, enfin après il ne faut pas avoir peur de faire 60 voire 72h par semaine, mais le salaire est doublé; sachant qu'en intérim vous pouvez être payé à 15 euros de l'heure, voire beaucoup plus, pour des services de réanimation ou de bloc opératoire, qui ont des primes spécifiques."

"Ide de nuit en public, deuxième échelon, avec mes récupérations payées : 1860e net."

"Salaire infirmier : voici un article sur la rémunération des infirmiers et ide : [lien]"

"Salaire d'une infirmière à l'hôpital : l'évolution de carrière d'une infirmière dans la fonction publique hospitalière est limitée : - début à 1.484 euros net, - 24 ans après elle atteint son maximum soit 2.164 euros net, - seulement 680 euros d'évolution puis rien ne bouge jusqu'à la retraite ! Dans l'article en lien, vous trouverez les grilles salariales (les sommes correspondent au salaire net en euros, c'est à dire ce qui arrive sur le compte en banque, afin de faciliter les comparaisons public - privé) : [lien]"

"Salaire vacation 12h de nuit pour ide : bonjour, je poste ce message pour ma mère qui est infirmière anesthésiste retraitée. Elle compte retravailler dans un centre de rééducation en tant qu'infirmière par vacation de nuit en 12h. Quel est le salaire pour une vacation de ce type ? A quelle rémunération peut-elle prétendre ? Elle a rendez-vous jeudi qui arrive dans ce centre, merci de me répondre au plus vite ! Johanna."

"Moi je suis frontalière, je bosse en Belgique et j'ai commencé avec un salaire de 1700 euros net sans week-end. Maintenant en faisant mon temps plein comprenant dedans 1 week-end et 1 semaine de nuit je touche 2300 euros en moyenne net ! Sinon combien touche une retraitée infirmière ?"

"Libérale ? Bonjour, je voulais savoir si vous êtes une infirmière libérale ou si vous travaillez dans un hôpital ou clinique ? Car je suis intéressée par ce métier ! Merci."

"Convention FEHAP : mon salaire de 1754 euros à Metz venait d'un hôpital qui avait la convention FEHAP qui est beaucoup plus avantageuse que ce qui se pratique dans les cliniques de Dijon."

"Restrictions budgétaires : vous êtes bien innocent. Il y a 15 ans on pouvait se permettre de faire les difficiles et d'avoir des exigences mais ce n'est plus le cas. Sachez que les cliniques et hôpitaux ont des budgets de plus en plus réduits et c'est sur notre salaire qu'ils font des économies. Et croyez moi j'ai assez d'ancienneté pour savoir que quand vous avez besoin de travailler vous n'avez pas le choix. Dans toute la ville de Dijon les salaires sont à peu près les mêmes et si vous n'êtes pas content vous allez voir ailleurs et ça sera exactement la même chose. J'ai réclamé mes 1700 euros en vain. Leur but est de payer le moins possible et d'embaucher le moins possible. Bienvenue dans le monde du travail !"

"Salaire d'une infirmière : visiblement d'une région à l'autre il y a de grandes différences de salaires. Après 13 ans d'ancienneté, je gagnais 1754 euros net par mois avec 2 week-end à Metz en Moselle dans un Hôpital privé à but non lucratif. Suite à la mutation de mon mari à Dijon, je ne gagnais plus que 1400 euros pour les mêmes conditions (week-end, primes...); sachant que je n'avais pas vraiment le choix puisque toutes les cliniques privées de Dijon s'alignent sur les mêmes salaires et si vous n'êtes pas contente tant pis pour vous. Et personne ne réagit."



"Allez sur infirmier.com : la bas j'ai retiré la grille des salaires et les 1200 euros net c'est vraiment le minimum du minimum que vous pouvez gagner dès votre première année. Après le métier qui paie le plus sans aucun doute c'est infirmier anesthésiste ou libéral. Bisous."

"J'ai bossé dans public/privé sur Paris et l'étranger : j'ai travaillé dans le public, le salaire démarre bas mais j'ai gravis les échelons jusqu'à 7 (12 ans de DE) soit à 2000 euros net sans prime (hors les 2 dimanches). Vous pouvez voir la grille des salaires, vous demandez au bureau du personnel ou sur le net, quand on vous parle du salaire brut, pensez à retirer 15 à 18% de charges. La retraite est plus intéressante que dans le privé, possibilités de gravir les échelons, formations... En cas de maladie vous touchez votre paye idem (pas dans le privé). Dans le privé vous pouvez négocier et démarrer à 2000 euros (à 4 ans de diplôme) mais votre salaire stagne, il n'y a pas de possibilité d'évolution. Sur le salaire brut il faut retirer 23% de charges et les cotisations pour la retraite sont médiocres : vous toucherez des picorettes ! j'ai aussi bossé en Suisse : vous avez le 13ème mois, un vrai ! Salaires : 30% de plus qu'en France sur salaire net d'impôts (si ce n'est pas de l'intérim), vos impôts sont retirés à la source."

"Ca vaut bien ça ! : moi je travaille depuis 26 ans. J'ai toujours travaillé dans la fonction publique. Je suis actuellement en collège et gagne 2200€ net par mois. J'ai tous mes week-ends et toutes les vacances scolaires, ce qui me permet de faire quelques vacations en EPAD pour les petits plus. Mais le gros plus c'est mon amour pour ce métier et c'est de l'or !"

"Les hôpitaux militaires paient plutôt bien ! J'ai débuté aux alentours de 1700€ (sans nuits ni W.E.) en 2003. Aujourd'hui je gagne environ 2100€ (sans nuits ni W.E.). En faisant 2 W.E./mois je tourne facilement à 2400 voire 2500€ si je suis de nuit."

"Salaire infirmière hôpital public en 2008 : infirmière débutante je gagnais 1360 euros net par mois, prime comprise, dans le public ! J'ai débuté dans le privé et je touchais au début, 1425 euros. Après 3 ans d'exercice dans le public, je gagne 1420 euros net par mois, primes de dimanche comprise. En résumé, je gagnais mieux dans le privé. 3 ans 1/2 d'études pour gagner une misère ! Effectivement, cela nous rapporterait plus de ... des chiens de luxe, sans formation !"

"Dans le privé tout est négociable ! Bonjour, je suis IDE depuis 8 ans, avec des expériences dans le public, le libéral et enfin le privé. J'ai commencé ma carrière dans le public avec 8500 francs soit 1295€. Au bout de 7 ans je gagnais 1450€ net avec 2 dimanches, en travaillant à 80%. Pour des raisons de mutation de conjoint, j'ai découvert le libéral. Il est vrai que le salaire est tout autre mais comme pour toute personne travaillant à son compte, le salaire est proportionnel à la quantité de travail, donc gros salaire, moins de temps pour s'occuper de ses enfants et à disposition des clients. Depuis 2 semaines, j'ai démarré dans le privé et ce que j'ai appris, c'est que dans le privé tout est négociable. Je suis bien tombée puisqu'il y avait urgence pour trouver une nouvelle IDE, et de 1850€ brut soit 1650€ net, je suis passée avec un peu de culot à 2000€ net 35h/semaine (dimanches et jours fériés à rajouter sur le salaire). Conclusion : le public on s'aligne sur les indices nationaux, le libéral on met sa petite vie de famille un peu entre parenthèses, et le privé, avec un peu de 'gueule' on arrive à quelque chose, à condition d'avoir un poste qui nous convienne vraiment, car en finalité le salaire ne fait pas tout !"

"Salut, moi je suis infirmière depuis un an et dès le début j'ai eu un salaire net de 1850€ sans compter dimanches et jours fériés, je bosse en 12 heures. Cela fait un an que je bosse dans cette clinique et mon salaire à ce jour est de 2000 euros net maintenant."

"Bonjour, je viens d'être licenciée économique après 3 ans de loyaux services en tant qu'assistante commerciale. J'ai 36 ans et je travaille depuis 12 ans comme secrétaire trilingue, j'ai envie de me reconvertir et envisage de faire la formation d'infirmière. Cependant les salaires mentionnés partout sur le net sont assez dissuasifs : 1400 euros net ; mon dernier salaire en tant qu'assistante est de 1900€ net. Je suis prête à faire quelques concessions, et accepter une baisse de salaire pour faire un métier pour lequel je me sens une vocation mais il y a des limites... Pouvez-vous m'en dire plus sur la grille des salaires, c'est assez incompréhensible... Vous travaillez, en hôpital ? dans quelle région ? dans quel service ? réanimation, urgence, cardiologie, prématurité... ? Vous travaillez en privé ? Comment se fait le passage de classe normale à classe supérieure ? Le système d'échelons est-il le même en public et privé ? Merci d'avance de votre réponse. Anita / Montreuil 93."



"Bonjour, je n'ai que 14 ans mais je rêve de devenir infirmière. Je voudrais donc savoir quel genre d'étude je devrai envisager car je n'ai pas forcément de très bons résultats. Merci de me répondre. Au revoir."

"Les études à envisager : bonjour, je suis infirmière depuis 4 ans, et je suis dyslexique, c'est à dire que je fais beaucoup de fautes d'orthographe et de syntaxe. Pour en arriver jusque là, j'ai fait un BEP sanitaire et social et une 1ère et terminale SMS (ST2S). J'ai eu mon Bac du 1er coup avec un 18/20 en histoire-géographie. Pour les concours d'entrée en école d'infirmière, j'ai fait une année de préparation au concours dans une école spécialisée (mais ça ne ma pas été indispensable) et j'ai eu mes concours du 1er coup. Pendant ma formation en école d'infirmière, je vous avoue que j'avais eu du mal à débuter en 1ère année mais j'ai fini par trouver ma technique de révision et tout est rentré dans l'ordre. J'ai eu des bonnes notes en fin de 1ère année et tout au long de la 2ème et 3ème année. Et j'ai eu mon diplôme du 1er coup et sans redoubler. Attention : ce message est pour vous encourager à persévérer et à mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre votre but et réaliser vos rêves quels qu'ils soient. Et pour vous dire que rien n'est impossible. Le secret est qu'il faut bosser dur. Je reste à votre disposition pour plus d'infos."

"Etudes infirmières : bonsoir, pour répondre à votre question, il faut être bachelier pour passer le concours d'entrée à l'école d'infirmier. Je suis désolée de vous le dire ainsi, mais vous devrez améliorer de façon significative votre orthographe et votre syntaxe. Il ne faut pas oublier que les études auxquelles vous prétendez se font par admission sur concours. A ce titre, les sélections sont souvent sévères, et l'orthographe, grammaire etc...sont prises en considération dans le classement et font la différence pour votre admission. Il faut donc travailler dès aujourd'hui tout cela si vous souhaitez embrasser cette carrière, mais n'importe quelle autre d'ailleurs, car ce que je vous dis là est également valable pour toute autre profession. Pour ce qui est des études infirmières, elles durent maintenant 3 ans. Il y a des enseignements théoriques et des stages en terrain intra et extra hospitaliers. Les enseignements théoriques portent sur l'anatomie, la physiologie humaine, les soins infirmiers, les sciences humaines, les pathologies, la santé publique etc... Je pense que vous pourrez trouver toutes ces infos sur internet ou dans les bureaux info-jeunesse de votre département. Pendant les études, il y aura des évaluations théoriques et pratiques, et,à l'issue, il y aura le passage du diplôme. Le programme a changé récemment. Il faudra donc vous renseigner dans les instituts de formation en soins infirmiers de votre département. J'ai vu que vous étiez du Var, il y a là-bas 2 IFSI : la croix rouge française à Ollioules et l'IFSI de la Garde à La Garde. J'espère vous avoir renseigné. Lucie."

"Coucou, je suis infirmière depuis un an, je travaille en clinique également mais je ne touche que 1500€ sans les weekends, je travaille aussi en 12h. Dans quel service travaillez-vous ? Cela m'intéresse. Merci."

"Salut, vous travaillez où ? Je suis intéressée, moi je ne gagne que 1300 euros et je suis diplômée depuis 2 ans."

"Ca dépend : je viens de terminer mes études d'infirmière... J'ai le choix entre clinique privée psy qui m'offre 1500€ net avec primes mensuelles de 245€ bloquées durant 3 ans ou EHPAD avec 1760€ net sachant que je fais fonction d'IDE coordinatrice (mais ne suis pas cadre bien sur)."

"Mon salaire... Je suis infirmière depuis 13 ans et j'ai travaillé dans le privé et le public, j'ai constaté une différence d'à peu prés 300€ (c'est dans le public qu'on est le mieux payé). Je suis actuellement avec un salaire de base de 1590€ en clinique qui monte à 1700€ (de nuit et avec 2 dimanches dans le mois), voilà. Je sais qu'il y a plein de gens qui gagnent bien moins que moi mais je trouve que ce n'est pas cher payé pour un boulot usant nerveusement et très contraignant (horaires décalés, nuits, week-ends, fériés, stress d'avoir la vie des patients entre les mains, etc...). Le seul moyen de bien gagner sa vie en tant qu'infirmière, c'est l'intérim et bien sur le libéral mais adieu les 35 heures, il s'agit d'accumuler les heures et les actes pour pouvoir bien en vivre..."



"Salaire de misère : bonjour à toutes (et tous). Infirmière depuis 20 ans, je perçois précisément 1300€ par mois pour un 80%. Je travaille en 7h, 12h les week-ends, avec une amplitude horaire allant de 8h (voire 7h20 les jours fériés) à 21h. Je viens d'apprendre que la négociation de salaire existait bel et bien dans l'établissement privé où je travaille... Toujours le même principe : donner quelques miettes à Pierre, un gros 'nonos' à Jacques, un peu de caviar à Jules, et bien diviser pour mieux régner !"

"C'est variable : je ne suis pas infirmière mais ma meilleure amie l'est... Ca dépend si vous bossez en 8h, en 12h... Il y a des récupérations de weekends aussi... Bref elle se fait entre 10 et 12 000 francs net par mois et elle a plus de congés que moi..."

"On gagne peu en clinique : bonjour, ne comptez pas gagner beaucoup en clinique, nous dirons même qu'en général (je répète en général) vous êtes plus mal payé qu'à l'hôpital... Il est tout à fait possible de gagner plus en faisant des gardes (par exemple au bloc, aux urgences, réa...). Vous pouvez aussi faire une spécialisation (IBODE, anesthésie, puériculture...). Etre infirmière libérale et travailler comme une 'ouf' vous permet aussi de gagner plus, c'est un choix de vie. Pour ma part, je suis infirmière en Santé au Travail et mon salaire de base est largement supérieur à ce que mes amies ont à l'hôpital, par contre pas possible pour moi d'avoir des primes (pas de nuit, de week-end, etc..., mais c'est aussi un avantage pour moi), de plus dans ma situation je perçois intéressement et 13ème mois, mes copines hospitalières non... Et ceci dit, cela fait + de 20 ans que j'exerce cette profession, et je me suis beaucoup spécialisée. Maintenant vous pouvez négocier votre salaire mais pas à l'hôpital, nous sommes actuellement dans un créneau porteur, plus d'offres que de demandes. Rendez vous au salon infirmier (c'est d'ici peu) et vous trouverez tous les employeurs potentiels, et il y a de quoi faire... Par contre, si vous n'êtes qu'en 1ère année, vous avez encore du chemin à faire, je vous conseille de bien bosser, nombreux sont les échecs... Bon courage à vous et au plaisir."

"AP-HP : et bien à l'AP-HP, début de carrière, 1450€ environ, sans compter les weekends."

"1750€ minimum net : et bien moi j'ai toujours gagné plus de 1750 euros net par mois, convention FEHAP !"


 

© Faites-des-euros-en-ligne.com - Notice légale - Tous droits réservés reproduction strictement interdite.