Site d'Information pour gagner de l'argent à Domicile
    Suivez nos Conseils et gagnez des euros de chez vous ...
    Vous gagnez de l'argent à domicile grâce aux opportunités lucratives que nous avons trouvé ...        

 
 


La vente à domicile un secteur en plein essor



Mettre les pieds sous la table, dans sa cuisine ou sa salle à manger, et se laisser convaincre : c’est le principe de la vente à domicile. Les démonstrations à la maison se multiplient, tout comme le nombre de produits et de vendeurs.

Danielle Kammer fait la démonstration du Thermomix, appareil ménager commercialisé  par la société Vorwerk, depuis deux ans.  Photo RL

Danielle Kammer fait la démonstration du Thermomix, appareil ménager commercialisé par la société Vorwerk, depuis deux ans. Photo RL

Elles sont agent administratif, fleuriste, assistante commerciale, responsable dans une papeterie. Mais « pour se faire plaisir » et surtout « mettre du beurre dans les épinards », le soir ou le week-end, elles trimballent leurs valises remplies de bougies, bijoux ou encore sex toys (jouets érotiques) de maison en maison, pour des démonstrations privées.

L’achat en toute convivialité

Ces réunions rencontrent de plus en plus de succès, et font des émules parmi les vendeuses. « Nous avons 30 à 35 personnes qui cherchent à entrer dans l’entreprise chaque mois », explique Caroline Vigneron, directrice de l’agence Vorwerk à Metz. La société qui commercialise le fameux Thermomix, appareil électroménager tout en un, emploie 230 vendeurs en Lorraine et ne cesse de grandir. La raison de cet engouement ? « La vente à domicile, c’est entre l’achat sur le web et en magasin, estime la responsable. Les gens aiment la rencontre. »

Cette convivialité est appréciée des acheteurs lors de réunions au cours desquelles on prépare un repas, on essaie des bijoux, on parfume l’intérieur avec des bougies ou on enfile de la lingerie. Elle convainc aussi certaines clientes à passer de l’autre côté de la barrière pour se lancer. Les parcours sont souvent identiques. « J’étais une cliente satisfaite. Je suis passée à hôtesse, en accueillant des réunions. J’en parlais autour de moi, des amies m’ont demandé si j’en vendais », raconte Magali, qui représente la marque de bijoux Energetix depuis un an. Elle anime trois à quatre réunions par semaine après, comme beaucoup de ses collègues, s’être formée sur le tas. « Nous avons eu des réunions d’équipe pour apprendre les techniques de vente, et aussi des séances sur la sexologie », souligne Marie-Anne, ambassadrice de la marque de sex toys et autres objets coquins Soft Paris sur la région de Sarreguemines.

Complément de salaire et liberté de travail

Cette reconversion, même partielle, est motivée par deux raisons. La première est financière. « Pour beaucoup de vendeurs ou vendeuses, cette activité est un complément, en plus de leur travail », précise Catherine, conseillère Energetix. « Au départ, je me suis lancée pour financer les études de mon fils », enchaîne Christel, spécialiste du Thermomix depuis deux ans. « Je travaille à mi-temps chez un fleuriste, cela me permet de compléter mon salaire », poursuit sa collègue Danielle, active sur le secteur de Forbach. En cumulant les réunions, les ventes peuvent en effet rapporter pas mal. Pas de salaire fixe, mais des commissions. A titre d’exemple, chez Soft Paris, on fonctionne par palier : 24 % pour 1 000 € de vente en un mois, 27 % pour 5 000 €, 32 % pour plus de 5 000 €. Un revenu supplémentaire rendu possible grâce au statut de vendeur indépendant à domicile (lire ci-contre)

La seconde raison est purement pratique. « Ce deuxième boulot s’adapte à mon rythme de vie », explique Marie-Anne. Ses réunions sex toys, elle les organise « uniquement le week-end ». Elle affiche complet jusqu’à fin juin. « Je jongle facilement entre les deux », poursuit Danielle. « C’est une activité que je peux exercer pour le plaisir. L’entreprise ne demande pas de résultat à tout prix, on travaille aussi pour soi », souligne Christel. « En étant vendeur à domicile, on peut vraiment dire "travailler plus pour gagner plus", avec le côté humain en prime », conclut Lydie. Ce qui l’a convaincue de lâcher complètement son poste de secrétaire de direction pour travailler à plein-temps pour Energetix. Elle n’est pas une exception.

 

© Faites-des-euros-en-ligne.com - Notice légale - Tous droits réservés reproduction strictement interdite.